Le pan bagnat

Le pan-bagnat est un sandwich italo-niçois (et maintenant bien provençal) dans lequel entrent en salade des crudités et de l’huile d’olive, placées dans un petit pain rond réalisé spécialement à cet effet.

En nissard, le dialecte occitan/provençal parlé à Nice, pan banhat signifie « pain mouillé », sous-entendu d’huile d’olive. Terminologie directement voisine de l’italien pane bagnato, pain mouillé.

Il était autrefois le casse-croûte que les pêcheurs ou autres travailleurs du matin emportaient avec eux. Le pan bagnat et élaboré à partir de quelques ingrédients simples et bon marché. Ainsi, le thon, qui fait à présent partie de sa composition chez tous les marchands, a remplacé l’anchois. En effet, le thon était au XIXe et au début du XXe siècle un poisson cher, comparé à l’anchois, poisson populaire. La variante au thon est donc la variante « riche » du pan bagnat.

 


 

La Commune Libre du Pan Bagnat ( Association pour la Défense et la Promotion de l’Appellation Pan Bagnat : des militants de la cause régionale et de la sauvegarde des traditions ) est une structure active qui édite la charte officielle (ci-dessous).



Le figatelli, La pissaladière, Le pan bagnat, Le fouet catalan, Le baba au rhum